Cuisine universelle

28 Sep

Lors d’un récent voyage à Shanghai, je me suis efforcé de faire un détour par l’Expo universelle qui s’y déroule cette année. Je dis bien « efforcé » car je n’ai que très peu de patience pour faire la ligne et on rapportait des temps d’attente de plusieurs heures pour certains pavillons.

Me concentrant sur les pavillons moins courus, comme celui de la Corée du Nord (ironiquement situé juste à côté de celui de l’Iran), j’ai néanmoins bien apprécié mon expérience.

Ceci inclut notamment ma visite un peu obligée au pavillon du Canada. Conçu par le Cirque du Soleil, le pavillon du Canada est assez réussi, évitant les clichés de style Minute du Patrimoine qui sont habituellement l’apanage des installations gérées de près ou de loin par le gouvernement fédéral.

Me rappelant comment les divers restaurants des pavillons d’Expo 67 sont souvent crédités pour avoir ouvert les palais québécois à la gastronomie étrangère, j’ai décidé de porter une attention particulière aux restaurants des pavillons.

Alors que le pavillon du Japon se targue d’offrir les meilleurs sushi au monde, gracieuseté du restaurant Yamazato de l’hôtel Okura à Tokyo, et que des chefs étoilés Michelin, les frères Pourcel, supervisent la cuisine du pavillon de France, du côté du Canada, le tout a été confié à Julie’s Bistro, un restaurant canadien dont vous n’avez probablement jamais entendu parler, pour la simple et bonne raison que ses trois établissements sont situés à Shanghai.

Saumon fumé du Pacifique, homard de Nouvelle-Écosse, bœuf de l’Alberta, tourtière du Lac St-Jean, agneau de Kamouraska, vins du Niagara, fromages québécois. Rien de cela n’était au rendez-vous.

Qu’avait-on choisi pour représenter la cuisine canadienne? Des hot-dogs, de la pizza, du spaghetti bolognaise, du poulet rôti et de la crème glacée molle! Seules concessions typiquement canadiennes au menu : la poutine et la Moosehead!

Je vous invite néanmoins à être indulgent : il semble que le premier choix des organisateurs était Tim Horton’s mais que ceux-ci aient refusé de prendre part à l’aventure à la dernière minute. Sans blague.

Un beau vote de confiance envers tous ceux et celles qui travaillent chaque jour à produire des aliments de qualité et à faire une cuisine distinctive et de qualité aux quatre coins du Canada.

On peut toujours se réconforter en se disant que le pavillon de la Corée du Nord, lui, n’avait même pas de restaurant!

Publicités

5 Réponses to “Cuisine universelle”

  1. Mélanie Malenfant 28 septembre 2010 à 14:38 #

    Vous auriez dû visiter le restaurant du pavillon tchèque, où tout était excellent, pour la simple et bonne raison que tout était noyé dans une belle et grande portion de beurre.
    Et pour le bénéfice de vos lecteurs qui peut-être auront l’occasion de visiter l’Expo au cours du prochain mois, il est assez facile de mystifier les Chinois qui gardent les entrées VIP des grands pavillons en montrant fièrement votre passeport canadien, oui monsieur. Si par chance ils ne maîtrisent pas bien notre langage, ils penseront que vous êtes effectivement russes, français, britanniques ou allemands! Pas de file d’attente pour les arnaqueurs!!

    • Julien Baudry 28 septembre 2010 à 15:52 #

      Excellent commentaire pour les passeports, mais cela fonctionne mieux quand vous êtes une fille. Il y a aussi le truc du…. restaurant. De cette façon, vous passez devant tout le monde (soit 99,99% en provenance de Chine!). Une fois au restaurant, libre à vous de faire ce que vous voulez…

  2. foodczar 28 septembre 2010 à 15:12 #

    Chanceuse, moi j’ai trouvé les Chinois meilleurs à dire non que oui. D’ailleurs as-tu fait l’expérience de demander une information dans les kiosques d’information de l’Expo qui parsèment la ville? Meilleure façon de perdre dix minutes…

  3. Mélanie Malenfant 28 septembre 2010 à 15:31 #

    Absolument! Et que dire des indications sur les panneaux, qui ne sont jamais claires, ou qui bien souvent se contredisent? Et les chauffeurs de taxi, qui ne veulent rien comprendre? Un pays vraiment fascinant… 🙂

  4. Laurent 18 octobre 2010 à 03:17 #

    Un pays fascinant… avec des codes culturels et comportementaux encore à découvrir. J’ai une petite expérience, dans l’autre sens, des cars de touristes chinois qui viennent faire leur shopping en 30 minutes dans les Grands Magasins parisiens, j’éviterai de m’étendre plus…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :